Articles

TERREURVISION n°8 100 sorties qui ont titillé l'adrénomètre en 2020 & 2021 !

Image
Voilà le Terreur digest sur la petite boutique de Médusa, 56 pages remplies jusqu'aux machoires, en couleurs, pour faire le bilan des années 2020 et 2021 du cinoche qui fout les pétoches ! On ne change pas une formule qui gagne et notre ami Nicolas Tholozan poursuit dans son sillon qui permet de dresser un bilan comparatif des sorties récentes. 6 euros + 4 de port ! = 10 euros, les comptes sont ronds et tout le monde est content

CAVALIERS DE L'ORAGE, Chris ANTHEM

Image
Le propre de toutes les collections est qu'elles soient complètes, surtout quand la qualité est au rendez vous ! Je vous invite donc à commander fissa ce deuxième volume de Chris Anthem, Cavaliers de l'orage !

PRECOMMANDE REEDITION MEDUSA FANZINE n°10

Image
A l'occasion des 33 ans de Médusa Fanzine, je continue l'oeuvre des rééditions en vous proposant le lointain (1996 !) Médusa Fanzine n°10. 82 pages tout mouillée, une couverture couleur et l'esprit fanzine chevillé au corps. 33 ans ! Voilà donc 396 mois en plein hiver 1989 que paraissait le premier numéro de Médusa Fanzine. Il s’en est passé des choses sur cette foutue planète depuis la naissance du zine et pas que des réjouissances. Pour fêter l’évènement (même si le cœur n’est guère joyeux en cette funeste période), j’ai décidé de poursuivre la réédition des anciens numéros dans un format reprint plus confortable. Le numéro 10 date de 1996, une période charnière où nous avions encore le cul entre deux caïelles, entre actualités (d’alors) et rétrospective et où la mue vers le Bis total et tous genres confondus n’était pas encore arrivée à son terme. C’était la deuxième fois où je me rendais à Gérardmer également d’où je ramenais chroniques et interviews, en l’occurrence c

TOUTES LES COULEURS DU BIS EDWIGE FENECH SOLD OUT

Image
Le temps file à une vitesse folle et cela fait déjà dix ans que Toutes les couleurs du Bis, avec une régularité métronomique et une diversité réjouissante dans les sommaires, toque à la lourde de nos fanzinothèques pour nous divertir en causant Tobe Hooper, Traci Lords ou encore Charles Bronson. 10 ans qu'un premier numéro consacré à la divine Edwige Fenech, icone absolue de la bissophilie italienne, égérie des gialli et des sexy comédies, dont les courbes ont fracturé plus d'une rétine avait permis une entrée fracassante dans le giron des zines hexagonaux. Pour fêter ses dix ans, Stéphane Erbisti décide de remettre le couvert et de rééditer en l'amendant et en l'améliorant ce premier opus. Et le résultat escompté est outrepassé ! Plus de photos (miam), plus de chroniques (miam) et donc plus d'Edwige (miam) en couleurs pour le plaisir de nos mirettes ! Stéphane m'a fait l'honneur et offert le privilège de signer une préface pour les 10 ans du zine, autant

FIRENZE ROSSA de David DIDELOT (collection Karnage) PLUS QU'UN EXEMPLAIRE DISPO !

Image
Mine de rien, c'est déjà le sixième Karnage qui débarque sur nos étagères en passant d'abord entre nos paluches pour un plaisir de lecture sans cesse renouvelé. Et ce sixième numéro intitulé Firenze Rossa s'annonce profondo rosso sangue et porte la griffe de David Didelot que je ne vous ferai pas l'affront de vous (re)(re)(re) présenter. A l'heure où j'écris ces lignes, je n'en ai pas encore entamé la lecture mais cela devrait être chose faite dès ce week-end ! Comme pour les autres Karnage, il est disponible sur la petite boutique de Médusa ! Vous connaissez la rengaine pour un achat groupé, envoyez moi un mp et on rabottera les frais de port.

LA COLLECTION CHRIS ANTHEM FLEURIT SUR LA PETITE BOUTIQUE DE MEDUSA

Image
Après Karnage, une autre collection s'invite sur les étals de la petite boutique de Médusa qui, avec la collection Chris Anthem, se colorie comme les cimetières chaque premier novembre. L'éditeur / auteur de ce nouveau fleuron de l'horraire à la française, sauce ch'ti pour êtte plus précis, Faute de Frappe, cogne fort avec le premier volume intitulé Abymes. David Didelot en cause en ces termes : " le récit narre l'odyssée express et nocturne d'une jeune femme en pleine période Covid. Son nom est Axelle Mann (clin d'œil à l'Axelman de la Collection Gore, ou homonymie fortuite ?), et la donzelle traverse les vilénies d'un monde masqué (au sens propre) avant de sombrer dans l'abîme : tentative de viol dans le métro, séquestration chez un pervers sexuel, traversée des banlieues grises et déambulations paranos dans un univers hygiéniste autant que vermineux… Jusqu'à ce qu'Axelle fasse sa mue et assassine ceux qui l'ont emmerdée Il a

DIABOLIK ZINE n°7 sold out !

Image
Tel un volcan endormi, Roberto TOBIAS préparait dans ses entrailles un nouvel opus disruptif, une nouvelle ode au cinoche populaire. 160 pages couleurs remplies de joies pelliculaires : Henry SILVA, Osvaldo CIVIRANI, les films de guerre italiens, Gianni GARKO, Mark GREGORY, bref un sommaire à faire goder le bissophile comme à la joyeuse époque des vidéoclubs. Pour le moment, Diabolik Zine est sold out mais devrait de nouveau être disponible d'ici quelques semaines.